2 réponses à « Autoportraits VIII »

    1. Tout à fait. On m’a déjà fait un magnifique compliment, que je ne pourrai jamais oublier : je ne fais pas dans l’ostentatoire.

      Mais… si le spectateur est assez habile, agile, il pourra comprendre rapidement que je me livre toujours en entier. Pièces par pièces, confusion par confusion, tout de moi est montré.

Laisser un commentaire