Jean Leloup : Promeneur


Foi en l'Esprit, Show Me Your Glittering Soul / jeudi, juillet 20th, 2017

« La route est noire à présent
Il y a des rivières de sang
Le ciel se couvre plein d’orage
Je ne marcherai pas d’avantage

On a beau dire
On a beau faire
La vie suit son cours
Au gré des amours

Je t’aime et te quitte
Nous sommes quittes
Tu pars pour de bon
De toutes façons

Promeneur
La chanson que tu chantes
Je l’ai souvent chantée (x2)

Et la corde dont tu veux te pendre
Je l’ai souvent nouée (x2)

Et le clou où tu veux te suspendre
Je l’ai souvent cloué (x2)
Et le clou

Tu m’as recueilli
Tu m’as trahi
Les levers de soleil
Ne seront plus pareils

Combien de vieillards
Meurent en criant regrets
Il est beaucoup trop tard
Il est beaucoup trop loin

Promeneur
Dans ton terrain vague
Le cadavre qu’on drague
À la pointe du jour
C’est la fille du pasteur
Un ancien mercenaire
L’a tuée de colère

À présent
Il se cache et il pleure
Le canon d’un fusil
Pointé sur son coeur

Il repense
À sa mère
À l’enfance bénie
Et puis

Il tire, il vise bien
Il tire, il vise bien

Il tire »

Laisser un commentaire